מידעהצהרת נגישות
צבעי תצוגה(* תומך בדפדפני אינטרנט כגון כרום ופיירפוקס)תצוגה רגילהתצוגת שחור לבןתצוגת ניגודיות גבוהה
סגור

Maroc: un orchestre israélien joue à Casablanca à l’insu des anti-normalisation

C’est une nouvelle qui ne risque pas de plaire à l’avocat Khalid Soufiani ou à Sion Assidon, deux personnalités qui mènent la guerre à toute forme de normalisation entre le Maroc et Israël.

Nos confrères de la presse israélienne (Times of Israel, entre autres) viennent de révéler qu’un orchestre andalou de la ville d’Ashdod a donné le spectacle d’ouverture du festival Andaloussiyat qui s’est tenu à Casablanca entre le 12 et le 15 de cet mois de décembre. 

L’orchestre, dirigé par Rafi Biton, a joué devant quelque 1.200 spectateurs dont de hauts responsables marocains. Pour des raisons de sécurité, écrit la presse israélienne, la venue de cet orchestre au Maroc a été tenue secrète.

Officiellement, le Maroc et Israël n’entretiennent pas de relations, mais les échanges commerciaux attestent le contraire au vu de leur volume qui augmente chaque année (37 millions USD en 2017).

Ashdod, l’une des principales villes israéliennes, accueillent une forte communauté de juifs maroco-israéliens qui ont vu le jour dans des villes comme Fès, Meknès et Sefrou. 
 

To the article in the Maghreb intelligence - click here

האנדלוסית במרוקו. צילום: מייק אדרי